La spiruline et la chlorelle, les superaliments des sports de combat

La spiruline et la chlorelle, les superaliments des sports de combat

Les bienfaits de la spiruline et la chlorelle

Les microalgues sont des algues microscopiques trouvées en eau douce ou en eau de mer. Leur biodiversité est très importante, et suivant l’espèce de microalgues la taille ainsi que la forme changent. Ce sont des micro-organismes capables de photosynthèse oxygénique, et, dû à leur présence en milieu aqueux, elles sont capables de fixer du carbone inorganique. En plus de leur rôle écologique important, elles sont consommées depuis des milliers d’années dans le monde entier, particulièrement sous la forme de compléments alimentaires. Mais quels sont leurs bienfaits ?


Pourquoi les microalgues ?


Composition de ces super aliments


Les microalgues sont réputées pour être riches en protéines, dû à des compositions en acides aminés bien équilibrés, conformément aux recommandations de l’OMS concernant les besoins humains en acides aminés essentiels (5). Il n’est pas nécessaire de rappeler à quel point optimiser son apport en protéines est primordial pour les muscles !
Outre les protéines, les microalgues sont source de plusieurs composés présentant des avantages pour la santé tels que les glucides, les acides gras polyinsaturés, les minéraux essentiels et les vitamines, qui peuvent augmenter la valeur nutritionnelle des produits alimentaires lors de leur incorporation. Les polysaccharides et les oligosaccharides sont des composés prometteurs, suscitant l’attention comme candidats prébiotiques potentiels. Parmi les acides gras, l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA) sont associés à la prévention voire à l'amélioration des maladies cardiovasculaires ou rénales (6). Ces acides gras ne peuvent être produits que par les plantes, les consommateurs doivent donc les incorporer dans leur alimentation. La haute concentration en vitamines (A, B1, B2, B6, B12, C, E, biotine, acide folique, acide pantothénique, etc.) que l’on trouve dans les microalgues sont de plus indispensables au bon développement et fonctionnement de l’organisme humain (7).


la spiruline et la chlorelle ces superaliments naturels

Deux microalgues stars


L'utilisation de macroalgues "sauvages" récoltées à des fins alimentaires est bien établie depuis des centaines d'années dans les pays asiatiques. Néanmoins, la culture commerciale de microalgues a commencé il y a seulement 60 ans. Ainsi, la chlorelle (Chlorella vulgaris) a été produite au Japon et à Taiwan dans les années 1960, et la production de la spiruline (Arthrospira platensis) a été développée aux États-Unis, en Israël, en Australie, en Chine et en Thaïlande dans les années 1980. Parmi la diversité des microalgues existantes, ces deux micro-algues sont majoritairement cultivées pour leurs bienfaits détaillés ci-dessous (9). Ainsi ces microalgues font partie de la composition du produit NØKO! Post Training pour permettre une performance et récupération optimale !


La Spiruline


La spiruline est la microalgue idéale pour améliorer son système immunitaire et retrouver une meilleure santé. Elle est naturellement très riche en protéines qui représentent 60-70% de sa composition (10), avec 18 acides aminés, dont 8 essentiels (11). Ce taux de protéines est considéré comme supérieur à celui de tous les autres aliments, et ses parois cellulaires permettent une assimilation facile des protéines par l’organisme. Un apport correct d'acides aminés est indispensable pour stimuler de manière optimale la synthèse de protéines musculaires, ainsi que d’assurer une protection de ses articulations lors des séances de sport.


La spiruline est source de vitamines ...


Elle est également une grande source de vitamines (A, B1, B2, B3, B5, B6, B7, B8, B9, B12, D, E, K), et d’oméga-6. Sa richesse en vitamines B est quatre fois supérieure à celles produites par notre foie. Or les vitamines B sont très importantes car interviennent dans la production d’énergie. Cette microalgue est donc optimale contre les carences et la fatigue. Il s’agit de la meilleure source alimentaire d’antioxydants avec le ß-carotène, la zéaxanthine, la phycocyanine ou encore la superoxyde dismutase (12). La phycocyanine est présente uniquement au sein des microalgues bleues-vertes, comme la spiruline, et d’après de nombreuses recherches elle est dotée de propriétés immunostimulantes et anti-virales (10). Les recherches ont conclu que cet antioxydant renforce les défenses biologiques contre les maladies infectieuses, en participant au système immunitaire mais aussi donnerait à la spiruline la capacité d’être un agent préventif contre le cancer (10).


... hautement antioxydante et bénéfique


L’effet antioxydant est également important pour lutter contre l'inflammation chronique, qui peut provoquer des douleurs, des gonflements et des rougeurs en raison de l'inflammation qui endommage les tissus sains et la spiruline aiderait ainsi également pour la détoxification du foie (13). Une étude de 2001 décrit de plus l'effet bénéfique d'une supplémentation en spiruline pour contrôler les niveaux de glucose dans le sang, ce qui améliore le profil lipidique des sujets atteints de diabète de type 2 (14). Cette microalgue contient entre 1 à 1,5 g d’acide g-linolénique (AGL), acide gras essentiel non synthétisé par l’homme, qui permet de prévenir la formation du mauvais cholestérol (12).


La spiruline a un goût très prononcé en fer dû à sa richesse minérale, qui comprend aussi du magnésium, phosphore, potassium, calcium, sélénium, sodium, cuivre, zinc et manganèse. Sa teneur en fer est telle que la spiruline contribue à limiter les anémies. Sa richesse en minéraux, lui donne des bienfaits cardiovasculaires, par exemple par la prévention de l’athérosclérose, ou même par le contrôle de l’hypertension artérielle (10).


Il s’agit donc d’un superaliment de par sa composition extrêmement nutritive et par sa faiblesse calorique, seulement 333 kcal pour 100g (10) !


A titre de comparaison, la spiruline c’est (10) :


  1. 670% plus de protéines que le tofu
  2. 3100% plus de ß-carotène que les carottes
  3. 5100% plus de fer que les épinards
  4. 180% plus de calcium que du lait entier
la spiruline et la chlorelle sont deux algues extremement nutritives

La Chlorelle


Avec la spiruline, la chlorelle est l’une des microalgues les plus utilisées pour l’alimentation humaine car elle représente une source de nutriments de qualité. Elle est notamment connue pour être riche en protéines avec un contenu pouvant aller jusqu’à 58% de la masse sèche (15). Il s’agit ici de protéines de qualité car elles présentent un profil en acides aminés similaire à celui des protéines d'œufs ou de soja (8). Cette microalgue est aussi riche en nutriments. Elle contient par exemple de nombreuses vitamines (vitamines B6, B9, B12, C, E, K1) (16), des minéraux (calcium, potassium, magnésium, fer) (16) et des acides gras polyinsaturés dont des omégas 3 (16)(17). Pas besoin de vous présenter à nouveau ces nutriments. Ils sont réputés pour être impliqués dans de nombreux mécanismes du corps humain et pour être indispensables au maintien d’une bonne santé. Par ailleurs, sa forte teneur en fibre, jusqu’à 10%, favorise le transit (16) et prend soin du microbiote intestinal.


Les composés de la chlorelle aident contre les maladies


Mais ce n’est pas tout ! La chlorelle possède aussi de nombreuses vertus permettant de lutter contre les maladies. Grâce à ses diverses molécules actives, la chlorelle participe à la bonne santé du corps et à l’amélioration de certaines maladies comme le cancer, l’excès de cholestérol ou plus généralement les infections bactériennes (18). En effet, cette microalgue contient du ß-carotène ce qui lui confère des propriétés antioxydantes et anticancéreuses (19) et permet de diminuer la quantité de lipides présents dans le sérum (20). De plus, certains ß-carotène comme la lutéine et le zeaxantines présents dans la chlorelle participent au bon fonctionnement des yeux (19). Les composés phénoliques de l’algue participent aussi à l’effet antioxydant (19). Cette algue contient par ailleurs du ß-1,3-glucan, une substance qui est considérée comme ayant la capacité de stimuler le système immunitaire mais aussi d’éliminer les radicaux libres et de réduire la quantité de lipides dans le sang (18). Enfin, les extraits de méthanol de chlorella présentent des effets anti-cancéreux car ils sont toxiques pour les cellules tumorales (mais pas pour les cellules saines), (21) et anti-bactérien sur certaines souches de bactéries (22).


En résumé, la chlorelle est un très bon aliment de par sa richesse en nutriment qui est bon pour la santé et pour l’amélioration de certaines maladies. Pour couronner le tout, elle est faible en calories : seulement 409 kcal pour 100g (23) !


A titre de comparaison, la chlorelle c’est :


  1. 243% plus de protéines que le tofu
  2. 550% plus de ß-carotène que les carottes
  3. 1643% plus de fer que les épinards
  4. 3173% plus de calcium que du lait entier

Deux microalgues complémentaires


En conclusion, la spiruline et la chlorelle présentent des profils nutritifs et bienfaits pour la santé impressionnants. Leurs principales différences nutritionnelles résident en leur teneur en calories, vitamines et minéraux. Ainsi la chlorelle contient davantage de calories, d’acides gras oméga 3, de provitamine A, de riboflavine, de fer et de zinc. La spiruline de son côté est plus riche en acide gras oméga 6, en thiamine, en cuivre et certaines souches de spiruline peuvent être 10% plus riches en protéines (24). En combinant les deux, NØKO! Post Training vous offre un apport optimisé et maximisé de ces superaliments que sont les microalgues!


spiruline et chlorelle pour la récupération

Lutte contre diverses maladies


Dans les années 1950 la recherche de substances biologiquement actives provenant des algues a sérieusement commencé (1). Depuis il a été démontré que certains extraits de microalgues et leurs constituants chimiques tels que les caroténoïdes, les acides phénoliques, les flavonoïdes, les stérols et les acides gras polyinsaturés présentent des activités antioxydantes et neuro-protectrices prometteuses. Aujourd’hui ces microalgues sont donc étudiées pour traiter des maladies inflammatoires, le cancer, le diabète ou encore des maladies neurodégénératives, comme Alzheimer (2)(3). De plus, il a été décrit que les extraits de chlorelle par exemple ont été utilisés comme traitements pour soulager l'hypertension et sont étudiés pour leur habilité à moduler la réponse immunitaire ce qui est une propriété intéressante pour les thérapies antivirales et antitumorales (4).


Alternative durable d'approvisionnement alimentaire


Outre leurs bienfaits pour la santé et les bénéfices alimentaires décrits ci-dessous, les microalgues pourraient être une solution durable à une population en croissance avec des besoins croissants. Effectivement la quantité de nourriture actuellement produite doit doubler pour répondre aux besoins de la population de 2050, estimée à environ 9,8 milliards de personnes (6). Les avantages de la production de biomasse à partir de microalgues par rapport à la production de biomasse végétale comprennent un rendement plus élevé, l'utilisation de terres non arables, la récupération des nutriments des eaux usées, la capture efficace du carbone et l'adaptation de ces algues à un large éventail de conditions environnementales (8). De nouvelles technologies et de nouveaux produits alimentaires à base de microalgues pourraient donc contribuer à réduire l'impact environnemental (diminution de la biodiversité, déforestation, la dégradation des sols) causé par le comportement alimentaire actuel (6).


Article rédigé par Manon Moussay, Alexia Oechsel et Laurianne Trabut Collaboration NØKO! x Sorbonne


Sources


(1) Apport en protéines : consommation, qualité, besoins et recommandations : https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT-Ra-Proteines.pdfbr />

(2) Trends in Microalgae Incorporation Into Innovative Food Products With Potential Health Benefits :https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fnut.2018.00058/fullbr />

(3) Microalgae: A Promising Source of Valuable Bioproducts :https://www-ncbi-nlm-nih-gov.accesdistant.sorbonne-universite.fr/pmc/articles/PMC7465300/br />

(4) Commercial application of microalgae other than as biofuels: a brief review : https://sci-hub.do/https://doi.org/10.1007/s11157-010-9214-7


(5) Therapeutic potentials of microalgae in the treatment of Alzheimer’s disease : https://www-ncbi-nlm-nih-gov.accesdistant.sorbonne-universite.fr/pmc/articles/PMC6155420/


(6) Antimicrobial potential of macro and microalgae against pathogenic and spoilage microorganisms in food : https://www-ncbi-nlm-nih-gov.accesdistant.sorbonne-universite.fr/pmc/articles/PMC7131516/br />

(4) Chlorella sorokiniana-Induced Activation and Maturation of Human Monocyte-Derived Dendritic Cells through NF-κB and PI3K/MAPK Pathways : https://www-ncbi-nlm-nih-gov.accesdistant.sorbonne-universite.fr/pmc/articles/PMC3523612/br />

(8) Biomass from microalgae: the potential of domestication towards sustainable biofactories :https://www-ncbi-nlm-nih-gov.accesdistant.sorbonne-universite.fr/pmc/articles/PMC6230293/br />

(9) Microalgae for High-Value Products Towards Human Health and Nutrition : https://www-ncbi-nlm-nih-gov.accesdistant.sorbonne-universite.fr/pmc/articles/PMC6562505/br />

(10) Potential health benefits of spirulina microalgae : https://link.springer.com/article/10.1007%2FBF03223332br />

(11) Spiruline : sa composition nutritionnelle https://www.spirulinefrance.fr/la-compositon-record-de-la-spirulinebr />

(12) La spiruline bio : ses bienfaits et ses effets https://www.natesis.com/microalgues/spirulinebr />

(13) 7 science-backed health benefits of spirulina — the antioxidant-packed microalgae you should try adding to your smoothies : https://www.insider.com/benefits-of-spirulinabr />

(14) Role of Spirulina in the Control of Glycemia and Lipidemia in Type 2 Diabetes Mellitus : https://pubmed-ncbi-nlm-nih-gov.accesdistant.sorbonne-universite.fr/12639401/br />

(15) Micro-algae as a source of protein : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17196357/br />

(16) La Chlorella : utilisations, propriétés, composition : https://www.compagnie-des-sens.fr/chlorella/br />

(17) Characteristics and nutritional and cardiovascular-health properties of seaweeds :https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19459725/br />

(18) Commercial application of microalgae other than as biofuels: a brief review :https://link.springer.com/article/10.1007/s11157-010-9214-7br />

(19) Antioxidant potential of microalgae in relation to their phenolic and carotenoid content : https://link.springer.com/article/10.1007/s10811-012-9804-6br />

(20) Antitumor activity of Chlorella sorokiniana and Scenedesmus sp. microalgae native of Nuevo León State, México : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5808310/br />

(21) Impact of daily Chlorella consumption on serum lipid and carotenoid profiles in mildly hypercholesterolemic adults: a double-blinded, randomized, placebo-controlled study : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4066283/br />

(22) Antibacterial activity of methanolic extracts from Dunaliella salina and Chlorella vulgaris : https://faseb.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1096/fasebj.27.1_supplement.1167.5br />

(23) Fiche nutritionnelle de la chlorelle :https://www.consoglobe.com/la-fiche-nutritionnelle-de-la-chlorelle-cgbr />

(24) Chlorella et la spiruline : Quelle est la différence ? https://infosante24.com/chlorella-et-la-spiruline-quelle-est-la-difference/br />

Laisser un commentaire