PROTÉINES ANIMALES VS VÉGÉTALES

PROTÉINES ANIMALES VS VÉGÉTALES

Pourquoi faire le choix des protéines végétales dans le régime d’un sportif ?

Les produits NØKO contiennent exclusivement des composants d’origine végétale, non seulement optimisés pour assurer un apport protéique suffisant pour une MPS optimale, mais également pour offrir tous les avantages d’une alimentation végétale détaillées ci-dessous.



Avantages santé


Se protéger des maladies


Bien que l’apport de protéines d’origine végétale doit être supérieur à l’apport en protéines d’origine animales pour stimuler la MPS à un niveau équivalent (1), le passage vers une alimentation végétale permet la réduction des risques de tendinite (2), de diabète de type II, de cancer et encore de maladies cardiovasculaires (3). En effet, ces maladies sont favorisées par l’acidification du corps (4). Passer à une alimentation végétale, riche en nutriments basiques, permet de rééquilibrer le corps et donc de réduire les risques de développer ces maladies (5). De plus, de par son apport équilibré en nutriments, l’alimentation végétale permet de favoriser la perte de poids chez les personnes obèses et diminue les risques d’obésité chez les personnes saines (6).


Protéines végétales et vieillissement


Une équipe de recherche grecque a étudié les différences entre la consommation de régimes riches en protéines d'origine végétale et en protéines d’origine animale pour un vieillissement réussi. Elle a constaté qu'un régime riche en protéines d'origine végétale semblait être bénéfique pour la santé et le retardement du vieillissement (7). Cette déclaration a été soutenue par des chercheurs de Harvard qui ont conclu que la substitution de protéines animales par des protéines végétales a été associée à une mortalité plus faible, ce qui souligne l'importance de la source de protéines (8).


Optimisation du bien-être


La consommation de protéines d’origine végétale plutôt qu’animale, et plus particulièrement le régime végan, a aussi de nombreux effets sur le bien-être. Selon les témoignages de nombreuses personnes dont des sportifs, ce mode d’alimentation leur permettrait de se sentir moins stressés et d’être plus dynamiques (9-10). Ce régime apporterait par ailleurs un sommeil de meilleure qualité (11). Certains affirment même que le passage aux protéines végétales leur à permis d’améliorer leurs performances sportives (10-11). Bien que ce dernier effet ne soit pas scientifiquement prouvé aujourd’hui, il semble toutefois évident que ce mode d’alimentation apporte un bien-être supplémentaire à ceux qui l’adoptent.


Avantages économiques


C’est un fait que les alternatives végétales nécessitent moins de terres par unité de protéine ou d'énergie. Du coup le remplacement des produits d'origine animale par des alternatives végétales libérerait des terres agricoles qui peuvent ensuite être convertie vers la culture de produits alimentaires supplémentaires. Par exemple, le remplacement de tous les produits d'origine animale aux Etats-Unis par des substituants d'origine végétale permettrait de produire suffisamment de nourriture pour nourrir 350 millions de personnes supplémentaires (12).


Avantages écologiques


Réduction de gaz à effet de serre


Les régimes alimentaires ont un impact direct sur l’émission de gaz à effet de serre (GES). En effet, un régime omnivore qui comprend tous les groupes d’aliments va induire une émissions de GES de 330 kg de CO2 par personne par an (3), qui augmentera à presque 450 kg d’ici 2050 selon des simulations de scénarios. Un régime végétarien ou pesco-végétarien, donc essentiellement à base de protéines végétales, permettra une réduction de 45% et de 55% respectivement de GES (3).



Empreinte carbone


Le NØKO post-training en plus d’être à base de protéines végétales et de microalgues est produit en France, et 90% des ingrédients viennent de France (seule la protéine de pois est importée des USA-Canada). Ainsi par rapport à un concurrent comme Food Spring qui élabore ses produits en Allemagne, acheter un produit NØKO permet de minimiser l’empreinte carbone.


Sources


(1) The skeletal muscle anabolic response to plant- versus animal-based protein consumption: https://academic-oup-com.accesdistant.sorbonne-universite.fr/jn/article/145/9/1981/4585688


(2) Alimentation et tendinite: http://campusport.univ-lille2.fr/documents/entrainement/Alimentation%20et%20tendinite.pdf


(3) Global diets link environmental sustainability and human health: https://www-nature-com.accesdistant.sorbonne-universite.fr/articles/nature13959


(4) Examining the impact of adherence to a vegan diet on acid-base balance in healthy adults: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28677099/


(5) Nutrient based estimation of acid-base balance in vegetarians and non-vegetarians: https://sci-hub.se/https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/20054653/


(6) A plant-based diet in overweight individuals in a 16-week randomized clinical trial: metabolic benefits of plant protein: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30405108/


(7) The association of animal and plant protein with successful ageing: a combined analysis of MEDIS and ATTICA epidemiological studies:https://pubmed-ncbi-nlm-nih-gov.accesdistant.sorbonne-universite.fr/32434609/


(8) Association of Animal and Plant Protein Intake With All-Cause and Cause-Specific Mortality: https://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/2540540


(9) Vegan Power ! Ou comment un pro a pu optimiser ses performances sportives grâce à son alimentation: https://www.vegactu.com/actualite/vegan-power-24051/


(10) Frank Medrano, végétalien et star du street workout: https://www.vegactu.com/sport/frank-medrano-vegetalien-et-star-du-street-workout-18604/


(11) Un pro du football américain devient végétalien pour optimiser ses performances: https://www.vegactu.com/actualite/un-pro-du-football-americain-devient-vegetalien-pour-optimiser-ses-performances-17670/


(12) The opportunity cost of animal based diets exceeds all food losses: https://www.pnas.org/content/115/15/3804

Liquid error: Could not find asset snippets/product-reviews-all.liquid